Le cimetière des éléphants

« Le cimetière des éléphants » est un court-métrage réalisé durant le mois d’Octobre avec Opaline Duriez et Maïalen Etcheveste. Ce dernier, organisé dans le cadre des cours d’audiovisuel de l’université, est notre premier court métrage sans restriction.

 

L’image en avant, l’histoire en fond

Même si dans un court métrage il est important de raconter une histoire, ce projet a été l’opportunité que nous attendions pour nous d’exprimer et de proposer librement un contenu. Il est vrai que l’histoire est importante mais pour la première fois, nous avons décidé de prioriser nos choix de réalisation: Traveling, Noir et Blanc, Course, Vitesse, Suivi rapide avec un steady Cam, ralentis, etc… et de réfléchir à l’histoire de fond, au scénario, en prenant en compte nos différentes préférences.

Le produit final est un condensé de vitesse et de ralenti qui donnent un double rythme au scénario. L’effet noir et blanc nous a permis de donner un effet esthétique particulier accentué à l’aide des rayons du soleil, présents sur les différents plans en forêt .

Une histoire simple, dans une mise en scène étrange:

Le court-métrage est scindé en deux parties distinctes: le présent et le passé. Le passé sert de support au présent, il explique toute la dimension dramatique et déchirante que traverse le personnage masculin. Incapable de faire le deuil de son ancienne compagne, il répète inlassablement les mêmes gestes pour la faire revivre à travers ses souvenirs.

DOMAINE

CLIENTS

  • Université